Pourquoi le Pré Check-in sera demain une fonctionnalité indispensable ?

Pourquoi le Pré Check-in sera demain une fonctionnalité indispensable ?

Pourquoi le Pré Check-in sera demain une fonctionnalité indispensable ?

Nous vous faisons découvrir la notion de Pré check-in pour votre conciergerie de location saisonnière.

Publié le

Cela ne vous aura pas échappé, depuis des années, les compagnies aériennes via leur application mobile, vous demandent avant votre vol de faire votre pré enregistrement (pré check-in) en fournissant pièce d’identité, date de naissance, etc. Tout ça pour fluidifier et gagner du temps à l’embarquement des avions, gagner du temps dans les aéroports.

Dernièrement, Accor Hotels, via son application mobile a mis en place le même processus de Pré check-in, en demandant quelques jours avant aux voyageurs de fournir ses informations.

Donc nous constatons que c’est une vraie tendance qui s’inscrit dans le tourisme et qui est d’ailleurs utilisée par de plus en plus de gestionnaires en France.

Qu’est ce que le Pré Check-in ?

Le Pré Check-in signifie pré-enregistrement en anglais. Il s’agit simplement de faire remplir aux voyageurs un formulaire en ligne comprenant : la confirmation de leurs informations personnelles, des indications de préférences sur leur séjour, la validation de leur horaire d’arrivée, etc

Simplifiez l’organisation de l’arrivée des voyageurs

Quels sont les avantages pour la conciergerie ?

Les avantages du Pré Check-in pour vous, en tant que conciergerie / agence de location saisonnière sont nombreux.

 

  • Automatiser la collecte d’informations :  
     
    Vous allez collecter automatiquement toutes les informations nécessaires via un formulaire. Vous n’allez plus perdre de temps en contactant chaque nouveau voyageur pour demander ses informations personnelles, à quelle heure il pense arriver afin de prévoir sa remise des clés, etc.
  •  
       

  • Anticiper les arrivées : 
      
     En collectant en amont l’heure à laquelle le voyageur pense arriver, cela va vous permettre de prévoir à l’avance l’horaire de la remise des clés. Vous allez donc avoir une meilleure organisation de vos check-ins.
  •  
       

  • Informer et conseiller les voyageurs avec votre expérience locale :  
       
     Gestionnaire d’un logement de votre région, vous êtes la personne de référence de vos voyageurs. Lorsque qu’un voyageur renseigne ses informations, notamment son lieu de résidence, vous pouvez le prévenir sur les itinéraires recommandés pour accéder au logement. Par exemple, s’il vient en voiture, vous pouvez prévenir vos voyageurs qu’à partir de 15h, il y a du monde sur cette route et qu’il est possible d’en emprunter une autre afin d’éviter les bouchons.
  •  
       

  • Renforcement de votre marque :  
       
     En effet, de la confirmation de réservation jusqu’à l’arrivée, les voyageurs seront exposés à votre marque, entre-autre via le formulaire de pré check-in. Cette procédure va montrer à vos voyageurs une qualité de service supérieure par rapport aux autres séjours qu’ils ont fait. Par exemple, comme nous le disions dans un précédent article :le voyageur ne communiquera pas en disant “je suis allé dans un appartement en Côte d’Azur” mais plutôt “j’ai passé un séjour dans l’appartement Les merveilleux à Ramatuelle”. De quoi faire la différence, et améliorer leur expérience !

Le Pré Check-in va vous faire gagner du temps mais surtout permettre à vos voyageurs d’avoir une autonomie sur leur séjour.

Quels sont les avantages dans le parcours voyageur ?

Mettre en place un Pré Check-in, n’est pas seulement un processus ayant des avantages pour vous. C’est aussi de nombreux bénéfices pour vos voyageurs.

  • Profiter d’un voyage en toute autonomie :

    Nous constatons que de plus en plus de voyageurs souhaitent réserver et passer toutes leurs vacances de la manière la plus autonome possible.

  • Informer l’hôte de leur venue :

    En effet, vous allez définir une heure d’arrivée lors de la réservation et la faire confirmer lors de l’enregistrement. Les voyageurs auront la possibilité de vous dire à quelle heure ils arriveront 2h après l’heure définie ou vous demander s’il est possible d’arriver 1h en avance.

  • Faire des demandes particulières :

    Les voyageurs peuvent vous demander une configuration spécifique des couchages, ajouter un lit bébé, remplir le réfrigérateur avant leur arrivée, etc. Par exemple, pour une réservation dans le cadre d’un séminaire, les voyageurs peuvent vous demander de préparer un couchage supplémentaire afin de ne pas dormir avec leur collègue.

  • Accéder à des informations sur leur séjour :

    Une fois l’enregistrement terminé, vous pouvez transmettre à vos voyageurs un livret d’accueil avec toutes les informations utiles sur l’hébergement, le processus d’arrivée, le détail des équipements à disposition durant leur séjour et les bonnes adresses conseillées

Cela ne va pas déshumaniser la relation avec votre voyageur !

Vous avez sans doute peur d’opter pour cette fonctionnalité, car vous ne souhaitez pas déshumaniser la relation que vous avez avec vos voyageurs.

Rassurez-vous cela n’a aucun impact négatif sur la relation que vous entretenez avec vos voyageurs. Vous avez tout un tas de choses à faire avec et pour les voyageurs. Grâce à la digitalisation, vous pouvez le conseiller sur les bonnes adresses, décider de les accueillir en réel, etc.

N’oubliez pas que chaque voyageur est différent : un préfèrera l’autonomie totale, d’autres aimeront échanger avec vous et vous poser des questions.

Le numérique doit être là pour vous aider et vous soulager dans vos tâches quotidiennes en garantissant une expérience encore plus poussée à vos voyageurs.

 

 

Vous avez tout compris du pré check-in ou l’utilisez déjà ? Allez plus loin avec le Check-In Online !

 

 

 

Il est est quant à lui une fonctionnalité à utiliser si vous avez besoin de faire valider la pièce d’identité de vos voyageurs, faire signer un contrat, valider des conditions générales de vente (CGV), etc. Nous avons d’ailleurs interviewé l’agence de location saisonnière Keylogde à ce sujet dans un précédent article.

 

 

Testez Yaago dès maintenant pour mettre en place vous aussi le Pré check-in !

Publié le

À propos de Julie

Chargée de communication – Fée de l’inspiration au quotidien

Derniers articles

Vous souhaitez découvrir
la plateforme Yaago?

Profitez de 15 jours gratuits

Check-In Airbnb : astuces et conseils incontournables

Check-In Airbnb : astuces et conseils incontournables

Check-In Airbnb : astuces et conseils incontournables

Nous vous livrons tous nos conseils et nos astuces incontournables pour réaliser au mieux votre Check-in Airbnb.

Publié le
Airbnb a révolutionné le tourisme et plus particulièrement la location saisonnière. Au-delà de services, de fonctionnalités, tout un vocabulaire s’est aussi imposé. Ne dit-on pas « J’ai loué un Airbnb », même si la réservation a été faite via une autre plateforme ? Il en va de même pour l’arrivée des voyageurs, qui devient un “check-in Airbnb” pour bon nombre d’hébergeurs et en particulier les gestionnaires professionnels ou conciergeries.

Qu’est-ce qu’un check-in Airbnb ?

Pour un voyageur, un check-in est synonyme d’arrivée et prise de possession du logement qu’il a loué. Dans l’hôtellerie, le check-in comporte quelques étapes obligatoires, que vous avez certainement déjà vécues :

 

  • Présentation d’une pièce d’identité
  • Paiement si nécessaire du solde ou de la totalité de la réservation
  • Signature d’une confirmation de réservation
  • Récupération de la clé / carte de la chambre
  • Collecte d’informations diverses comme les horaires de petit-déjeuner et du code Wifi

Dans le cadre d’une location Airbnb, en fonction du profil d’hébergeur (particulier ou professionnel) les étapes d’arrivée peuvent fortement varier.

Certains hébergeurs accueilleront eux-mêmes leurs voyageurs, d’autres confieront cette mission à une personne dédiée et d’autres encore opteront pour une solution d’arrivée autonome (boîte à clés, serrure connectée).

Pour ce qui est des étapes citées en exemple plus haut, ce que nous constatons est que plus l’hôte est expérimenté voire professionnel, plus ces étapes seront utilisées, mais surtout automatisées.

La collecte de la pièce d’identité, la signature d’un contrat ou de conditions, la remise de clés et le partage d’instructions d’arrivée, sont désormais des étapes bien connues des conciergeries Airbnb et sont regroupées dans ce que l’on appelle un pré check-in.

Quels bénéfices à optimiser ses check-in Airbnb ?

Si vous êtes à la recherche d’exemples et bonnes pratiques, pour réaliser au mieux un check-in Airbnb en tant qu’hébergeur, vous êtes au bon endroit. Nous avons étudié les façons de faire de nombreux utilisateurs Yaago et vous présentons ci-dessous les meilleures pratiques.

Mais juste avant de vous partager nos conseils, il nous semble important de vous expliquer pourquoi optimiser la gestion des arrivées est crucial, surtout si vous êtes un(e) professionnel(e) du secteur. L’hôtellerie est une industrie bien plus ancienne et on peut leur faire confiance, s’ils sont arrivés aujourd’hui à cette méthodologie.

Les professionnels de la location courte durée, ont eux aussi adapté et peaufiné leur processus de travail, principalement en s’adaptant aux comportements et besoins des voyageurs 

Collecter la pièce d’identité des voyageurs

 

Les raisons sont nombreuses de demander aux voyageurs avant ou lors de leur arrivée, de fournir leur pièce d’identité :

 

  • S’assurer que l’identité correspond à celle indiquée sur le moyen de paiement, pour éviter les paiements frauduleux, cartes bancaires volées et risques de chargeback.
  • Montrer aux voyageurs que le bien qu’ils s’apprêtent à occuper est géré de façon rigoureuse, cela peut freiner les ardeurs de certains à avoir de mauvais comportements
  • Demander de fournir une pièce d’identité avant l’arrivée, va aussi potentiellement faire annuler certains occupants que vous n’auriez pas souhaité recevoir : prostitution, fêtards, etc.

Signature d’un contrat, de conditions ou d’un règlement

Même si le contrat est conclu entre la plateforme et le voyageur, nous voyons de plus en plus de nos utilisateurs mettre en place et imposer la signature de conditions générales ou d’un règlement, avant l’arrivée de leurs voyageurs. Voici pourquoi :

 

  • Tout comme la pièce d’identité, faire signer ce genre de document pose un cadre et va limiter le comportement de certains, qui se sentiront dans l’obligation de respecter l’engagement pris.
  • Dans de rares cas, si l’usage du logement par des voyageurs venait à enfreindre des lois (téléchargement illégal, prostitution, nuisances sonores) et que les autorités venaient à intervenir, ce document signé renforcerait votre dossier et vous protègerait un peu plus.
  • Comme les autres dispositions que vous pourriez prendre, chaque étape de sécurité supplémentaire mise en place, sera un élément rassurant supplémentaire à présenter à vos propriétaires.

Les bénéfices explorés, voyons quelles étapes sont importantes et à faire lors du check-in.

Nos conseils pour vos check in Airbnb

Pré Check-In

  Nous vous l’expliquions plus haut, avant même leur arrivée, il faut avoir géré au mieux la communication avec les voyageurs. Vous pouvez organiser un pré check-in manuellement, en leur envoyant un message ou e-mail, afin de leur partager les informations utiles pour leur arrivée et leur demander de vous en fournir en retour. Mais honnêtement, s’il s’agit pour vous d’une activité professionnelle, il va falloir automatiser cette étape. C’est un conseil valable aussi bien pour vous (gain de temps) que pour vos voyageurs, qui seront rassurés par votre professionnalisme. Nous proposons dans Yaago une fonctionnalité de Pré Check-In, qui va vous permettre d’automatiquement collecter de précieuses informations :
  • Heure d’arrivée des voyageurs
  • Vraie adresse e-mail
  • Besoins particuliers pour leur arrivée et leur séjour
Mais qui va aussi vous permettre de partager des informations utiles pour que vos voyageurs se sentent bien accueillis :
  • Un livret d’accueil digital ultra complet
  • Des photos / vidéos pour expliquer votre processus d’arrivée autonome
  • Des astuces pour se garer facilement à proximité du logement
  • Et bien d’autres informations utiles encore
Anticiper ce que les voyageurs souhaitent est crucial pour obtenir d’excellents avis par la suite.

L’arrivée des voyageurs

 

Concernant cette étape, il n’y a pas de règle. Bon nombre d’utilisateurs de Yaago utilisent l’arrivée autonome, sans doute aussi car nous proposons une intégration avec Igloohome et Nuki, permettant ainsi la génération et le partage des codes d’accès directement dans le livret d’accueil.

Mais d’autres vont préférer organiser une arrivée physique pour leurs logements, lors de la remise des clés aux voyageurs.

De façon générale, voici ce que nous constatons :

 

  • Sur les logements de petite surface, l’arrivée autonome (lorsqu’elle est possible) est généralement utilisée, principalement pour une question de rentabilité. Si vous êtes gestionnaire, vous comprendrez facilement que vous devez réduire vos coûts au maximum (et donc automatiser) pour préserver votre marge et être rentable, d’autant plus sur de petits logements
  • Sur les grands logements (appartements ou villas) et logements luxueux, beaucoup d’arrivées se font encore de façon physique, avec une personne dédiée présente pour accueillir les voyageurs, leur faire visiter le logement et expliquer le fonctionnement de certains équipements.

DEUX RETOURS D’EXPÉRIENCE INTÉRESSANTS CONCERNANT LES ARRIVÉES :

 

Penser que l’arrivée autonome nuit à l’expérience des voyageurs et donc impacte la notation, est faux. La crise Covid a certainement accéléré cette tendance qui était déjà forte auparavant. D’autant plus si vous utilisez le livret d’accueil Yaago pour partager les informations importantes avant l’arrivée, les voyageurs ne porteront que peu d’importance au fait d’avoir été accueillis physiquement ou pas.

Avoir un dispositif d’arrivée autonome dans une villa de luxe est inutile. Là encore, c’est faux ! Vous devez toujours savoir comment réaliser un check-in Airbnb en votre absence. Imaginez l’été, le chassé croisé les samedi, si vous êtes bloqué sur un logement ou dans les bouchons et que d’autres voyageurs vous attendent pour leur check-in. Préférez-vous leur permettre un accès au logement, au frais en attendant votre arrivée ou les laisser dehors, à attendre au soleil, après des heures de voyage ?

Fini les heures à attendre pour eux.

Vous l’aurez compris, à la question « Comment faire un check-in Airbnb ? » la réponse est bien plus complexe qu’il n’y paraît, il faut en fait penser en 2 temps : avant l’arrivée et lors de l’arrivée.

C’est pour cela que nous avons conçu Yaago et que nous continuons de faire évoluer nos fonctionnalités, avec les retours d’expérience et demandes de nos clients. Comme nous l’avons d’ailleurs dernièrement fait avec la co-conception du Check-In Online avec notre client Keylodge.

Mais avant toute chose, nous avons pensé Yaago avec l’expérience voyageurs au cœur de nos préoccupations, digitaliser oui, mais sans déshumaniser !

Erreurs à éviter lors d’un check in Airbnb

Nous avons vu les bonnes pratiques lors d’un check in Airbnb, voyons maintenant rapidement les erreurs à absolument éviter :

 

  • N’avoir aucun contact avec le voyageur de la confirmation de réservation à l’arrivée : c’est absolument à proscrire ! Le premier risque auquel vous vous exposez, c’est du coup d’avoir beaucoup de sollicitations (légitimes) des voyageurs qui sont désemparés et n’ont pas les informations nécessaires pour arriver sereinement dans leur logement
  • Ne pas expliquer clairement au voyageur comment va se dérouler son arrivée : si vous communiquez avec vos voyageurs avant leur arrivée, c’est bien. Mais leur donnez-vous les bonnes informations ? Prévoir des photos ou vidéos, peut se révéler très pratique pour expliquer simplement les choses.
  • Ne pas penser à ce que les voyageurs souhaitent : mettez-vous à leur place, imaginez-vous séjourner dans un logement et une ville inconnus. De quelles informations auriez-vous besoin ?

Conclusion

Un check in Airbnb ça paraît simple et basique. Peut-être que vous ne vous étiez pas encore posé toutes ces questions. Peut-être n’aviez-vous pas identifié que certains problèmes récurrents avec vos voyageurs, pouvaient venir de cette étape pas assez travaillée dans votre processus. Nous espérons que vous avez désormais des pistes de réflexion et d’amélioration, pour soulager votre quotidien et offrir une expérience exceptionnelle à vos voyageurs.
Publié le

À propos de Julie

Chargée de communication – Fée de l’inspiration au quotidien

Derniers articles

Vous souhaitez découvrir
la plateforme Yaago?

Profitez de 15 jours gratuits

Sécuriser son hébergement pour le nouvel an !

Sécuriser son hébergement pour le nouvel an !

Sécuriser son hébergement pour le nouvel an !

Nous vous partageons nos conseils pour louer votre location courte durée l’esprit tranquille, notamment pendant les fêtes de fin d’année !

Publié le

Chez Yaago, on souhaite que nos clients soient entre de bonnes mains, c’est pour cela que nous allons vous conseiller sur des solutions à mettre en place afin de faire de la location saisonnière l’esprit tranquille !

1. Rappelez-leur le règlement intérieur

La première chose à faire lorsqu’on loue son logement pendant les fêtes est de prévenir les voyageurs du respect des règles à l‘intérieur mais également à l’extérieur. 

En effet, à l’intérieur du logement, on pense à dire aux voyageurs qu’il faut faire attention à ne pas faire de dégâts mais ce n’est pas toujours le cas pour l’extérieur. 

Que ce soit pour la location saisonnière, en maison ou en appartement, vous avez des voisins qu’il faut respecter. Et en tant qu’hébergeurs, nous nous devons de leur rappeler les règles du bon voisinage pour éviter tout conflit.

En effet, en cette période de fêtes de fin d’année vous savez pertinemment que les voyageurs que vous recevez viennent chez vous pour se réunir, et probablement faire la fête. C’est pour cela que vous pouvez aussi gentiment demander à vos voyageurs s’ils comptent faire une fête de mettre un petit mot dans la copropriété afin de prévenir qu’il peut y avoir exceptionnellement un peu de bruit et qu’ils s’excusent par avance de la gêne que ça pourrait engendrer. Malheureusement, et malgré le fait de prévenir les locataires du respect des règles, certains n’en font qu’à leur tête et c’est pour cela que nous vous conseillons d’autres solutions à mettre en place.

2. Assurez vous de mettre en place un système de caution

On ne sait pas ce qui peut arriver quand vous n’êtes pas là. La meilleure solution pour protéger votre bien en location est de mettre en place un système de caution en ligne. La caution, c’est ce qui va vous couvrir en cas de dommage ou en cas de dégâts causés par vos locataires durant leur séjour. On se dit toujours : “j’ai pas besoin de caution, il ne m’est jamais arrivé de dégâts » jusqu’au jour où vous retrouvez votre appartement dans un désordre pas possible, avec des objets cassés (que ce soit de la vaisselle ou les vitres) ou des choses que vous n’aurez jamais pensé avant que cela n’arrive. Rémi Cannessant, un des cofondateurs de Yaago mais aussi hôte rouennais depuis plusieurs années, peut en témoigner. En effet, il a plusieurs fois retrouvé son logement avec des choses qui n’auraient pas dû se passer notamment une fête qui a dégénéré avec une odeur de fumé pas possible, des trous de cigarettes dans le canapé, etc. Depuis, il lui serait inconcevable d’accepter une réservation qui ne soit pas couverte par un système de caution. C’est notamment pour cette raison qu’il utilise le service de caution en ligne Swikly que nous proposons de façon intégrée directement à notre plateforme Yaago. La caution peut être utile lors des gros dégâts et notamment lorsqu’il y a des frais de ménage supplémentaire. Par exemple, après une fête un peu trop festive, le temps de nettoyage est beaucoup plus important contrairement à un séjour « classique » !

Nous vous recommandons grandement de mettre en place un système de caution dématérialisée. Plus besoin de gérer les espèces ou les chèques, ni d’être là systématiquement à l’arrivée et au départ​. Et pour cela, nous recommandons à tous nos clients notre partenaire Swikly, spécialisé dans la caution en ligne dans le domaine de la location courte durée et acteur de la French Tech au même titre que Yaago​.

Dans un précédent article de blog, nous avons interviewé Méline, la Client Success Manager de Swikly et nous lui avons posé quelques questions pour vous aider à mieux comprendre les avantages de ce service intégré sur Yaago. Cliquez ici pour le redécouvrir.

Bon à savoir : si vous avez la plateforme Yaago et que vous souhaitez ou utilisez déjà Swikly, nous avons la possibilité de synchroniser vos comptes afin de simplifier la gestion de votre activité. On vous explique dans cette vidéo comment faire !

*Vous n’avez pas encore de compte Swikly ? Bénéficiez d’une tarification plus avantageuse avec le code YAAGO sur ce lien ???? https://bit.ly/39qrvxe

3. Utilisez un outil de surveillance

Lorsqu’on fait de la location courte durée, on a toujours un peu peur de ce qui peut mal se passer dans le logement et c’est pour ça qu’on aimerait être une petite souris afin de contrôler a minima quelques informations rassurantes !

Ce n’est pas parce que vous mettez un outil de surveillance que vous “fliquez” vos voyageurs. Bien au contraire !

Pour cela, nous vous recommandons notre partenaire Mînut qui surveille le bruit, l’occupation, le mouvement et la température dans vos logements. Cette solution vous donne la tranquillité d’esprit de savoir que votre logement est sécurisé.

Louez l’esprit tranquille !

Toute cette surveillance est faite à partir du boîtier et vous pouvez personnaliser les seuils à ne pas dépasser depuis l’application et en cas de dépassement vous recevrez une notification d’alerte sur votre téléphone et par e-mail.

La sécurité c’est aussi pouvoir réagir vite à un imprévu qui se déroule dans votre logement, et notre partenaire vous donne les clés pour y arriver.

 

*Profitez d’une réduction -20% avec le code de réduction YAAGO

4. Protégez votre logement avec une assurance habitation adaptée à la courte durée

En tant que propriétaire de votre location, vous savez sûrement​ ​​​déjà qu’il est impératif de souscrire à une assurance PNO (Propriétaire Non Occupant).

Mais, pour avoir les meilleures garanties en cas de dégâts causés par un locataire (hors dégradations involontaires sur le mobilier), nous vous recommandons de souscrire à une assurance PNO incluant l’une des clauses suivantes : “bien destiné à la location de courte durée”, “capital mobilier” et “renonciation à recours”.

Nous avons noué un partenariat avec Trustiway, spécialisé dans l’assurance des locations meublées de tourisme. Une assurance auquelle vous pouvez souscrire pour assurer votre hébergement de tous dégâts possibles !

 

*Profitez d’une réduction de 10€ grâce au code promo YAAGO10

5. Faire confiance

Il est difficile de nos jours de faire confiance aux personnes. Quand on nous dit “bien sûr, on ne va pas faire de fête, on souhaite simplement passer des vacances afin de visiter la région”. C’est simple, on a toujours tendance à se méfier, et cela est totalement justifiable d’autant plus si l’on a déjà connu des mésaventures auparavant.

Néanmoins, si vous mettez en place toutes les solutions afin de vous rassurer vous pouvez lâcher prise et louer l’esprit tranquille !

Faites confiance aux entreprises spécialisées dans les solutions d’assurance, de surveillance et de caution.

Comme vous le savez, nous vous incitons à centraliser un maximum de tâches rébarbatives et qui n’ont pas de valeur ajoutée. Nous sommes aussi sensibles que vous à ce que tous les séjours se déroulent de la meilleure façon et c’est pour cette raison que nous vous aidons à préparer l’accueil de vos clients.

Toute l’équipe Yaago vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.

Publié le

À propos de Julie

Chargée de communication – Fée de l’inspiration au quotidien

Derniers articles

Vous souhaitez découvrir
la plateforme Yaago?

Profitez de 15 jours gratuits

Comment utiliser Instagram pour sa location courte durée ?

Comment utiliser Instagram pour sa location courte durée ?

Comment utiliser Instagram pour sa location courte durée ?

Nous vous livrons tous nos conseils pour développer votre compte Instagram pour votre location courte durée.

Publié le

Aujourd’hui un grand nombre de personnes faisant de la location courte durée se lancent sur les réseaux sociaux et notamment Instagram dans le but de promouvoir leur(s) logement(s).

Comme nous le dit très bien Cédric Génin dans notre dernière interview sur la location en direct : “je conseille les réseaux sociaux uniquement si cela vous passionne et si vous avez du temps puisque ça peut devenir chronophage”. Évidemment, chaque personne a son point de vue sur le sujet et rien ne vous empêche de faire de la communication social media.

Vous allez peut-être lire cet article dans le but de vous lancer dans l’utilisation d’Instagram ou simplement pour recevoir tous les conseils de Yaago.

La question que vous allez vous poser en premier : pourquoi devrais-je utiliser Instagram pour mes locations de vacances ? La réponse est simple :

  • Dans le but de vous faire connaître et gagner en visibilité
  • Gardez le contact avec les clients réguliers et donc de les fidéliser
  • Rediriger les internautes vers votre annonce Airbnb ou votre site Web si vous faites de la réservation en direct
  • Utiliser Instagram par passion à travers votre hébergement saisonnier

La Cathédrale de Bayonne

Si vous n’avez pas encore Instagram, les grandes étapes à suivre sont les suivantes :
  • La première et pas des moindres, se lancer et créer son compte : pour bien faire, nous vous conseillons de commencer par la création de votre “bio” 
  • Poster vos premières publications en y montrant les premières photos de votre bien et pourquoi pas raconter l’histoire de votre logement ou comment vous vous êtes lancés
  • Si vous souhaitez suivre vos statistiques, passez votre compte en “mode professionnel”
Notez bien que vous n’allez pas avoir 1000 likes d’un coup et des milliers d’abonnés. C’est quelque chose qui prend du temps et votre notoriété va prendre petit à petit. Le conseil Yaago est que vous pouvez partager votre compte à votre entourage pour recevoir vos premiers likes et commentaires. Tout est une question de temps et d’investissement personnel au niveau de la création de contenu pour faire venir des abonnés !

Votre bio est votre identité !

Nous avons vu que dans les grandes étapes de la création de votre compte, la création de votre “bio” est la première étape.
Votre bio est votre identité, mettez toutes les chances de votre côté

Nous vous conseillons d’ajouter une photo de profil soit avec le logo de votre hébergement, nous pensons notamment aux personnes ayant un site internet et faisant de la location en direct ou alors simplement la photo de votre location.

Ensuite, dans la description, ajoutez les informations les plus pertinentes avec le nom de votre logement/gîte, suivies d’une petite phrase descriptive qui donne envie de venir (“Notre piscine saura vous ravir” ou “Nous serions ravis de vous accueillir dans notre gîte de charme”).

Et le plus important : y ajouter le lien de votre logement que ce soit l’URL de votre site ou votre annonce Airbnb ou autres OTAs  (cf. « Online Tourism Agency » en français : agences de voyage en ligne). Le but étant que les personnes puissent réserver votre logement facilement.

Nous retenons quelques comptes Instagram que nous aimons bien et qui ont une description qualitative : @gitesdubulz / @lagrangebruyeres / @loftcornelius / @lecozygite

Et principalement le compte @lesdagoureaux qui pour nous utilise toutes les bonnes méthodes pour avoir une description permettant de donner une belle image de leur gîte !

Publiez des photographies de votre bien

Une fois votre bio terminée, vous allez publier les premières photos de votre hébergement ou de vos hébergements. Notons bien que la qualité des photos représente l’image de votre logement et votre sérieux. Il est donc indispensable de choisir celles qui le mettent le plus en valeur.

Nous nous expliquons : si vous postez des photos de faible qualité ou alors une photo de votre hébergement en désordre, il y a peu de chance que l’internaute passe à la réservation. Or, si vos photos sont très qualitatives, que vous mettez bien en valeur les pièces de votre location, l’internaute se dira à minima : “j’aimerais bien passer mes vacances ici”. Et au mieux, il ira dans votre bio retrouver le lien de votre annonce pour y prendre réservation. D’où l’importance du lien de redirection ou d’indiquer la possibilité de réserver en direct dans votre description !

Nous vous avons rédigé un article complet avec tous nos secrets pour réussir vos photos et booster vos réservations tout au long de l’année. Une mine d’or de conseils !

Qu’est-ce que je dois mettre sous mes publications ?

Quand on débute sur ce réseau social, on ne connaît pas tous les codes pour gagner en visibilité ou simplement les bases de la publication Instagram.

  • Sous vos posts, Instagram vous donne la possibilité d’ajouter une description : c’est donc ici que vous allez illustrer votre visuel et faire la promotion de votre bien. Vous pouvez donc écrire un petit texte et rediriger l’internaute vers votre bio où il y a le lien de votre annonce. 
  • Une étape importante : n’oubliez pas d’utiliser des hashtags pertinents que les utilisateurs seraient capables de taper dans la barre de recherche. En utilisant des hashtags pertinents, vous pouvez aider les voyageurs à découvrir votre annonce de location saisonnière. Les internautes recherchent souvent des inspirations pour leur destination de vacances, c’est là que les hashtags prennent tout leur sens.
Si votre logement est un gîte à Ramatuelle alors vous pouvez ajouter les hashtags suivants pour booster vos publications Instagram : #airbnb #airbnbfrance #maisondevacances #locationvacances #gite #gitedecharme #chambredhote #ramatuelle #ramatuelletourisme #vacances Ici on voit bien que les hashtags permettent de bien situer votre logement par rapport au marché !
  • Pour finir, nous vous conseillons d’ajouter la localisation de votre logement. Cela va vous permettre d’apparaître dans les résultats de recherche de la ville que vous aurez choisi et vous allez cibler les bonnes personnes. Je m’explique : si une personne est à la recherche d’un lieu de vacances sur Ramatuelle et qu’elle va dans la position de Ramatuelle sur Instagram, il y a beaucoup plus de chances qu’elle trouve votre logement qu’une personne ayant mis France.

Tous ses petits conseils vont vous permettre de booster votre annonce et de gagner en visibilité.

Prévoyez un endroit photo dans votre logement

Une idée que nous aimons bien et que nous vous conseillons grandement qui est de prévoir un endroit dans votre logement où les voyageurs pourront prendre des selfies avec le hashtag qui renvoie à votre compte Instagram. Cela vous permet d’être visible dans les réseaux de vos voyageurs et donc de gagner en visibilité.

Partagez vos bonnes adresses

Dans les conseils précédents, nous avons abordé les publications de votre bien, mais il est important de partager d’autres contenus avec votre communauté. Faites des posts avec vos bonnes adresses notamment avec des photographies des plats des restaurants que vous recommandez ou si vous êtes un hôte faire une photo du dîner que vous proposez à vos voyageurs. N’oubliez donc pas de prendre en photo votre repas et de la poster avec dans la description un commentaire expliquant pourquoi vous aimez tant cet endroit (en ajoutant le lieu et les hashtags). D’ailleurs, profitez-en pour les mettre aussi dans Yaago, elles apparaîtront de la même manière dans votre livret d’accueil numérique ! C’est ce type de contenu qui va apporter de la diversité à votre feed Instagram (cf. grille ou ensemble de vos photos publiées sur votre compte et visible sur votre profil) ! Si vous avez le livret d’accueil Yaago, nous vous conseillons de le mettre en avant sur vos publications. Il peut susciter l’attention des personnes souhaitant partir en vacances. Un vrai moyen de faire la différence parmi les autres comptes !
Faites la différence en mettant en avant votre livret d’accueil Yaago dans vos publications !

Partagez les avis de vos voyageurs

Sur les sites de réservation en ligne, les voyageurs peuvent donner leur avis sur le séjour. Faites des posts de ces avis, ils vont vous apporter une vraie plus-value. Vous pouvez notamment utiliser l’outil Canva afin de faire un beau visuel en les écrivant afin de les mettre en avant dans votre feed Instagram dans le but de garder une belle charte graphique (identité visuelle). Partagez vos visuels d’attribution du statut Superhost sur Airbnb, la note Booking.com Award ou Premium Partner pour VRBO ! Et surtout n’oubliez pas d’inciter vos voyageurs à déposer leurs avis sur le livret d’accueil Yaago et de le repartager sur votre compte Instagram !

Publier des réels

Utilisez les réels (une fonctionnalité permettant de faire de courte vidéo) pour faire des vidéos dynamiques de votre logement. En ce moment, cet outil permet de gagner en visibilité. Vous pouvez faire plusieurs réels de votre logement, puis des différentes pièces de votre logement, montrer les coulisses de votre activité, partager les bons moments si vous êtes un gîte !
Faîtes rêver vos voyageurs avec vos plus belles vidéos !

Variez vos contenus

Ne publiez pas toujours la même chose sur votre compte, votre communauté risque de se lasser et de rien apprendre de plus sur votre location. Il est alors nécessaire de varier vos contenus :
  • À la fois en terme de contenu : photo de votre hébergement intérieur et extérieur, vos bonnes adresses, les avis de vos voyageurs, vos produits d’accueils, etc
  • À la fois en terme de format : des photographies, des visuels, des vidéos, des réels, des carrousels, etc

Cela permet aux voyageurs de mieux se projeter et de faire rêver. Ils peuvent être devant leur petit-déjeuner ou dans les transports et s’évadent grâce à une belle mise en situation de ces contenus !

Quand publier ?

Maintenant que vous en savez plus sur comment et quoi publier, vous devez sans doute vous poser la question de quand publier ? Au niveau du rythme de publication, l’idéal pour l’algorithme Instagram est une publication tous les jours. Instagram entant par “publication” des posts, des stories, des réels, etc. Par contre en termes de posts nous vous conseillons de débuter par 2 posts par semaine et si vous êtes à l’aise d’augmenter le rythme. Quand on parle publication, on parle aussi des meilleures heures et des meilleurs jours : de manière générale la meilleure heure est 18h car c’est l’horaire où les internautes sont le plus connecté néanmoins cela varie en fonction de votre communauté, c’est donc pour cela qu’il est important de passer votre compte en “mode professionnel” afin d’avoir accès à tous les statistiques de votre audience. Vous pourrez donc vous ajuster en fonction de cette dernière.

Il y a de nombreux bars à tester à Bayonne. Pour la plupart, ils se trouvent sur les bords de la Nive entre le Petit et le Grand Bayonne. Pour vous, voici une liste des meilleurs bars où déguster du vins, spiritueux, des cocktails, des bières artisanales et autres boissons entre amis ou amoureux :

  • Koubata & Kukubat : un excellent bar à bières idéalement situé sur la Nive. Installés en terrasse sur d’anciens tonneaux, on profite de la vue.
  • La Karafe : initiation à la dégustation de vins animée par un sommelier, ce bar propose aussi des dégustations sur demandes. Attention, il faut réserver à l’avance.
  • Ginja’s : sa carte de bières et cocktails et ses soirées à thème vous ferons ressentir l’ambiance du Pays-Basque et de sa culture. Des nombreux tapas gourmands à commander. À tester ? La « Ginja », une liqueur hispano-portugaise qui se bois dans un verre à shooter au chocolat noir.
  • Le Patio : un pub à tapas à tester dans le Petit-Bayonne. Des cocktails et shooters faits sur-mesure pour vous déshydrater dans une ambiance festive jusqu’à 2h du matin.
  • La Pétrolette : un bar très fréquenté où vous vous devez de tester le shooter « kamikaze » tout en chantant haut et fort l’Hymne de la Peña Baiona.
Publié le

À propos de Julie

Chargée de communication – Fée de l’inspiration au quotidien

Derniers articles

Yaago est une plateforme française qui vous permet de créer un livret d’accueil numérique et interactif, mais pas que ça …

Laissez-vous tenter, essayez 15 jours gratuits sans engagement ni carte bancaire requise !

Débuter la location en direct grâce à nos deux experts de la location saisonnière

Débuter la location en direct grâce à nos deux experts de la location saisonnière

Débuter la location en direct grâce à nos deux experts de la location saisonnière

Deux professionnels de la location courte durée partagent leur expertise sur la réservation en direct.

Publié le

Le mois dernier, nous avons interviewé deux hôtes, Aleksandra et Clémence, qui se sont lancées dans la location en direct. Les questions étaient assez simples dans le but d’avoir un retour d’expérience et aider les personnes hésitantes à se lancer dans la même aventure !

Deux hôtes déjà très bien renseignées sur le sujet, avec de bons conseils pour débuter. Cette interview nous a permis de soulever des points importants en réservation directe mais aussi les éventuelles difficultés auxquelles les hôtes sont confrontés.

Dans cet article, nous souhaitons aborder le sujet de la location vu par des experts, et qui de mieux que Romain Giacalone et Cédric Génin de “Comment Louer Plus” pour aborder cette thématique.

Sommaire

 
  1. Comment définiriez-vous la location en direct ?
  2. Comment inciteriez-vous en trois points une personne à se lancer dans la location en direct ?
  3. En tant que professionnel, quelles sont les étapes à ne surtout pas manquer avant de lancer les réservations en direct ?
  4. Avez-vous des astuces pour se lancer dans cette aventure ?
  5. Quels outils conseillez-vous pour gagner en visibilité sans l’aide des plateformes de réservation en ligne ?
  6. Pour vous, quels sont les avantages principaux de la réservation en direct ? Et du coup, y a-t-il des inconvénients ?

Comment définiriez-vous la location en direct?

Cédric Génin

Pour moi, la définition est assez simple ! La location en direct est simplement de la location de particulier à particulier sans l’intervention d’intermédiaires.

 

Romain Giacalone

La location en direct, est un moyen de créer une relation directe entre un gestionnaire / hébergeur et un voyageur, dans le cadre d’une réservation.

Vous l’aurez compris, grâce à des processus métier rodés, une conciergerie saura vous soulager, en proposant un service de qualité à vos voyageurs.

Comment inciteriez-vous en trois points une personne à se lancer dans la location en direct ?

Cédric Génin

  À mon sens, les trois points majeurs sont les suivants :  
  • Gagner un maximum de visibilité en exploitant vos propres canaux de communication (loin de la concurrence imposée naturellement par les sites d’annonces)
  • Gagner davantage financièrement en économisant sur les commissions des intermédiaires et en sortant de la guerre des prix inhérentes aux sites d’annonces
  • Garder le contrôle complet de la gestion de votre location et de vos conditions de réservation (qui ne sont plus dictées alors par les plateformes de réservation)
En synthèse, la réservation en direct permet une totale indépendance et des résultats locatifs très supérieurs, tant en volume qu’en chiffre d’affaires.

Romain Giacalone

 

  • Sécuriser son activité en se mettant à l’abri des changements de fonctionnements des OTAs (cf. « Online Tourism Agency » en français : agences de voyage en ligne)
  • Pérenniser son activité sur le long terme en bâtissant une clientèle
  • Le plaisir de bâtir sa marque, d’être maître de son activité, de nouer des partenariats créatifs avec des partenaires locaux

En tant que professionnel, quelles sont les étapes à ne surtout pas manquer avant de lancer les réservations en direct ?

Cédric Génin

  Il y a 5 grandes étapes à franchir avant de lancer les réservations en direct :
  1. Créer une véritable offre d’hébergement, combinant équipements et servicesIl ne faut pas se dire seulement “je loue mon hébergement à des voyageurs”, mais il faut aller bien plus loin, c’est-à-dire construire une offre qui réponde véritablement à la demande d’aujourd’hui, aux aspirations des vacanciers, aux attentes des voyageurs. Par exemple, si vous voulez louer à des télétravailleurs, il faut peut-être adapter votre location et proposer un coin avec un vrai bureau, une connexion internet de qualité (via LAN), une imprimante, etc…
  2. Disposer d’un site web, vitrine professionnelle pour votre locationLe site web personnel est là pour présenter votre location sous son meilleur jour, distillant les informations dans l’ordre exact de prise de décision des locataires pour les convaincre. C’est votre média de vente par excellence. Il doit permettre également la finalisation de la transaction en direct, via un système de devis et de paiement en ligne. Clé de voûte de toute votre stratégie commerciale, tous vos efforts marketing doivent converger vers votre site web, seul élément du web dont vous êtes à 100% propriétaire.
  3. Diversifier vos sites d’annonces pour booster votre visibilitéUne fois votre offre valorisée sur votre site web, vous devez identifier vos meilleures sources de locataires, et parmi celles-ci, miser sur les bons sites d’annonces (ou OTAs). Beaucoup d’hébergeurs ont tendance à se tourner vers le même type d’intermédiaire, des sites à commission comme Airbnb, Booking, Abritel… qui attirent à peu près la même clientèle. Il peut être plus judicieux de diversifier ces sources de locataires en misant sur des sites à commission (ex : AirBnb) et des sites à abonnement (ex : Amivac), des sites à portée internationale (ex : Booking) et des sites à portée régionale (ex : Armor Vacances), des sites spécialistes (ex : Magicstay) et des sites généralistes (ex : Leboncoin), etc…
  4. Travailler à fond la carte de la fidélisationDes locataires sont déjà venus chez vous et ont apprécié votre location ? C’est un précieux trésor qu’il faut savoir « exploiter ». La fidélisation peut vous permettre de gagner 30 à 40% de chiffre d’affaires récurrent chaque année. Il faut pour cela proposer régulièrement des offres spéciales à vos anciens locataires, pour les faire revenir, ou pour vous faire connaître auprès de leur réseau (famille, amis, collègues, membres d’un club, etc…). En activant ainsi le bouche-à-oreille positif autour de votre location, vous diminuez le nombre de locataires à aller chercher pour remplir votre calendrier.
  5. Ciblez plus pour louer plusIci, on parle de marketing de niche ou comment toucher les gens qui viennent dans votre région pour des motivations qui leur sont propres. Que ce soit pour les vacances, un déplacement professionnel, une manifestation culturelle, une compétition sportive, la visite d’un malade…. les gens ont presque toujours besoin d’un hébergement. C’est là qu’il faut intervenir. Se mettre sur leur chemin pour qu’ils prennent connaissance de votre offre. Cela se passe alors complètement en dehors des sites d’annonces.

La fidélisation peut vous permettre de gagner 30 à 40% de chiffre d’affaires récurrent chaque année.

Les erreurs à ne pas commettre selon moi :

 

 

Deux erreurs que je constate souvent…

La première ? Dans toute votre stratégie marketing, votre « nom de la marque » est très important. On voit encore malheureusement des propriétaires qui, pour leur site web, ont déposé un nom de domaine comme « gite-charmant-en-bretagne ». C’est inutile car en tapant ces mots-là un internaute lambda sera redirigé sur les 50 premières réponses de Google vers les sites d’annonces classiques. Impossible d’avoir une quelconque visibilité avec un tel nom. Il faut à l’inverse choisir un nom court idéalement, qui a une vraie singularité sur le web, une identité forte et sans concurrence.

 

La seconde ? Elle concerne la communication. S’adresser par exemple aux randonneurs car c’est une niche intéressante ne suffit pas à séduire ces gens-là. Décréter ou annoncer vouloir les héberger ne suffit pas. Il faut leur proposer une offre réellement adaptée à leurs besoins et mettre en avant les équipements et services que vous avez mis en place spécifiquement pour eux. C’est à cette condition que vous parviendrez naturellement à les séduire et les faire revenir de façon récurrente.

Romain Giacalone

  La première étape avant de se lancer dans le développement de ses réservations directes, c’est de bien comprendre l’enjeu et de désacraliser la notion de réservation directe. J’entends parfois : Airbnb, Booking, ils nuisent au business, leurs commissions sont trop élevées. Sauf qu’à ma connaissance, la très grande majorité des loueurs professionnels (conciergeries, agences, propriétaires investisseurs) augmentent les tarifs de leurs nuitées sur les plateformes de location, de ce même pourcentage que la plateforme leur prend. Et qu’on se le dise, aucun gestionnaire n’a la capacité financière et marketing de dépenser ce que dépensent Airbnb ou Booking, en Google ou Facebook Ads, retargeting ou toute autre action marketing, pour faire venir des voyageurs du monde entier, dans leurs logements. Donc finalement, le coût de cette commission, qui doit être considérée comme un apport d’affaires (+ services additionnels en fonction des OTAs) est supporté par le voyageur. Si nous partons de ce postulat, un business peut fonctionner à 100% via les plateformes de location, sans mettre en place de site de réservation directe. Une fois que l’on a bien compris ça, quel intérêt peut donc avoir la mise en place d’une stratégie de réservation directe pour un hébergeur ?  
  1. Ne pas être dépendant des plateformes :   Pas tant en termes d’argent, mais aussi de fonctionnement. Je pense aux conditions d’annulation par exemple, qui peuvent être imposées par certains. Et plus généralement, à la façon de travailler et développer son business. Les plateformes ont nécessairement une vision globale, mais qui ne peuvent pas tenir compte de particularités locales. Si vous êtes 100% dépendant des plateformes de location, alors la façon dont vous menez votre business ne dépend pas de vous.
  2. Mieux et + vendre ses services additionnels :   Il existe de nombreux outils et applications tierces, pour permettre de proposer aux voyageurs des services additionnels après leur réservation (transfert aéroport, frigo rempli, etc.). Le problème est que cette offre de service arrive après l’acte de réservation, le potentiel de transformation est donc réduit.- Le voyageur est captif lorsqu’il fait sa réservation, il est dans un tunnel de vente et l’acte de réservation du logement, est le meilleur moment pour lui proposer ces services additionnels. Il est beaucoup plus compliqué, une fois la réservation faite, de lui vendre de nouveau quelque chose.- En ayant son propre site de réservation directe, on peut (selon la technologie utilisée pour le site, son propre site Vs celui fourni par le PMS*) mettre en place son propre tunnel de vente et proposer ces services au bon moment. *PMS : Property Management System : logiciel qui gère l’ensemble des informations et des activités liés aux hébergements. Très utilisé dans l’hôtellerie, il a pour objectif de simplifier l’ensemble de l’opérationnel hôtelier grâce à une vision consolidée de l’activité hôtelière.
  3. Bâtir sa marque sur le long terme :   Que cela soit pour fidéliser la clientèle (lorsque c’est possible et pertinent), mais surtout valoriser sa société, sans site de réservation directe, votre entreprise de gestion est une coquille vide. J’exagère délibérément le trait, mais comparons 2 situations :Un gestionnaire A a créé une conciergerie il y a 5 ans et n’a pas de site de réservation directe, toutes ses réservations proviennent des plateformes. Il a un portefeuille de 40 biens.Un gestionnaire B a créé une conciergerie il y a 5 ans, a un site de réservation directe, 40% de ses réservations proviennent de son site. Il a un portefeuille de 40 biens.
D’après vous, lequel revendra sa société au meilleur prix ? Le gestionnaire B évidemment.
Avoir un site de réservation directe, c’est bâtir une marque, la valoriser. Vous vous mettez à l’abri de n’importe quel évènement ou décision de ces mastodontes du voyage.

Avez-vous des astuces pour se lancer dans cette aventure ?

Cédric Génin

 

 

Comme on dit dans l’investissement l’immobilier, les 3 critères sont « l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement ». Et cela commence bien sûr par cela aussi pour un bien destiné à la location de vacances ou location de courte durée. Le critère en plus, utile et qui assurera votre succès ? Un bien atypique, à la configuration originale ou à la décoration différente. Mais vous pouvez aussi miser sur un bien classique sans charme particulier et lui conférer après-coup ce supplément d’âme que recherchent les locataires.

Tout cela, c’est la partie presque évidente, à laquelle les propriétaires pensent toujours et dans laquelle ils investissent : achat du bien, mobilier, équipements, déco, aménagements extérieurs… Pourtant, rien de tout cela ne sera rentable sans une bonne stratégie de vente, sans une stratégie marketing puissante et bien pensée dès le départ pour faire venir facilement des locataires disposés à payer le loyer demandé. Cela nécessite un peu de temps et d’énergie certes, mais cette étape est cruciale. Bien souvent sous-évalué ou remis à plus tard, à tort, cet investissement devrait être mis au même niveau que le bien immobilier lui-même ou le mobilier.

Romain Giacalone

 

 

La première astuce, c’est plutôt un conseil. Il faut vraiment penser et réfléchir sa stratégie, se poser les bonnes questions :

  • Quels voyageurs je souhaite cibler ? (En fonction de mes logements, de leur localisation, leurs équipements et spécificités)
  • Est-ce que pour certains de mes logements, je peux vraiment envisager de fidéliser des voyageurs?

Ensuite, la première étape c’est bien évidemment d’avoir un site de réservation directe, dont la stratégie, l’image, le discours, va répondre aux questions précédentes.

Quels outils conseillez-vous pour gagner en visibilité sans l’aide des plateformes de réservation en ligne ?

Cédric Génin

 

Il y en a des centaines, mais je citerais en premier le site web personnel mettant en avant votre bien avec a minima :

  • Le descriptif de la location
  • Une galerie photo avec des photographies professionnelles
  • Un livre d’or reprenant les appréciations des anciens locataires
  • Une page de réservation pour louer en direct
  • Une page contact

Ensuite, il y a tous les outils de communication traditionnels : cartes de visite, flyers, cartes postales avec la photo de l’hébergement, etc… Tous ces supports marketing peuvent être utiles directement avec les locataires, pour les offices de tourisme, pour les partenaires locaux, pour les agences immobilières ou bien encore lors de salons professionnels.

Les réseaux sociaux ? Je les déconseille sauf si vous êtes déjà présent dessus et très inspiré pour communiquer régulièrement dessus à raison de minimum 3-5 publications par semaine. Mais même avec ce rythme, c’est très chronophage et très peu efficaces. Je sais que cela va à l’encontre de tout ce que vous pourrez lire, mais en plus de 10 ans d’accompagnement de milliers de propriétaires sur tous les continents, je n’ai jamais croisé une seule personne m’ayant prouvé que l’on peut louer massivement avec les réseaux sociaux. Il y a bien mieux à faire à mon sens, et pour un effort bien moindre…

Romain Giacalone

 

En terme de techniques et outils, il y en a des tonnes : publicité payante, newsletter, blog, SEO (référencement naturel), retargeting (cf. reciblage publicitaire).

Pour ma part, les 2 moyens que j’affectionne le plus, parce qu’il s’agit aussi de mon parcours professionnel, c’est le SEO et le blog. Ce sont à mes yeux les 2 outils les plus rentables et contrairement à ce qu’on pourrait croire, pas forcément les plus complexes.

J’ai d’ailleurs créé une formation pour partager astuces et méthodes pour augmenter ses réservations directes grâce au référencement naturel !

Pour vous, quels sont les avantages principaux de la réservation en direct ? Et du coup, y a-t-il des inconvénients ?

Cédric Génin

  Pour moi, l’avantage numéro 1 est qu’on loue plus tôt dans l’année. En effet, en louant en direct, on s’affranchit de la concurrence qu’il y a sur les sites d’annonces, donc notre location trouve plus rapidement preneur. En utilisant des canaux de communication où l’offre est plus faible ou moins séduisante, on déclenche les réservations plus facilement et plus tôt dans l’année. C’est logique et mathématique ! C’est donc en conséquence plus de sérénité aussi pour le propriétaire qui a moins à stresser pour remplir son planning. L’avantage numéro 2 ? C’est que l’on peut louer plus cher. En étant éloigné de la concurrence habituelle que l’on a sur les sites d’annonces, avec une offre bien travaillée et un peu atypique, on peut fixer plus librement ses prix, avec bien moins de possibilités de comparaison pour les locataires. Pour le propriétaire, ce sont donc des revenus locatifs plus importants pour le même nombre de semaines loués dans l’année. Sans compter bien sûr les commissions des sites d’annonces économisées puisqu’elles ne sont plus versées. Concernant les inconvénients ? Je n’en vois pas, mis à part sur le court terme la nécessité d’investir un peu de temps et d’argent pour construire et mettre en place cette stratégie marketing de location en direct. Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. Beaucoup de mes clients louent plus de 70% en direct et ont en octobre leur calendrier presque rempli pour la saison suivante… ce qui permet d’apprécier cette activité avec zénitude et plaisir.

Une chose est certaine, quand on réussit dans la location en direct, on y prend goût car c’est une vraie réussite et une vraie satisfaction personnelle. Et tout le monde peut y arriver, sans exception !

Romain Giacalone

 

L’avantage principal de la réservation directe, c’est être maître de son business, c’est avoir la main à 100% sur un canal d’acquisition, où l’on peut choisir ses propres règles (promotions, conditions d’annulation, fidélisation, personnalisation).

C’est quelque part un moyen de sécuriser son activité, la valoriser et aussi de se faire plaisir, en créant une marque, une identité. 

 

Pour en savoir plus et demander des conseils directement à Cédric Génin, nous vous invitons à vous rendre sur son blog juste ici ???? https://bit.ly/3aSBdbW

Et pour découvrir les conseils de notre expert en location courte durée, Romain Giacalone, c’est juste ici ???? https://bit.ly/3vpVNtH

Publié le

À propos de Julie

Chargée de communication – Fée de l’inspiration au quotidien

Derniers articles

Vous souhaitez découvrir
la plateforme Yaago?

Profitez de 15 jours gratuits

L’expérience client : le point pour faire la différence

L’expérience client : le point pour faire la différence

L’expérience client : le point pour faire la différence

Yaago donne son avis sur l’importance du focus sur l’expérience client en location courte durée.

Published on

Souvent sous-estimée, l’expérience client est le point névralgique pour mettre en avant votre hébergement. Beaucoup d’hébergeurs pensent à l’importance d’attirer de nouveaux clients, mais oublient que la satisfaction du client permet de multiplier les leviers de performance.

Dans cet article nous faisons le point sur les petits détails qui vous permettent d’améliorer l’expérience de vos voyageurs, ce qui les fera revenir chez vous et recommander votre hébergement à leurs cercles proches.

Il est indispensable de répondre à leurs besoins, avant ou pendant leur séjour. L’augmentation de l’expérience des voyageurs passe par la disponibilité des informations mises à disposition. Un voyageur vous remerciera toujours d’avoir anticiper ses besoins, ses questions. Cela montre l’attention que vous portez au bien-être de vos clients. Et pour cela, rien de mieux que le numérique pour regrouper toutes les informations utiles du voyage.

Augmentez l’expérience voyageur !

Pour nous, le tourisme passe en premier par l’expérience des voyageurs.

En voyage, lorsque vous réservez un logement, il y a des informations utiles que l’on aimerait toujours avoir sous la main : les indications précises pour se rendre au logement, les adresses recommandées par l’hébergeur, un guide d’utilisation des appareils et les numéros utiles en cas de besoin.

Dans certains hébergements, si on a de la chance, elles se trouvent à l’arrivée dans un classeur, le tout plastifié, sinon, c’est l’hôte qui délivre toutes ces d’informations qu’il faudra retenir en 2 minutes chrono ????. Malheureusement, il est peut-être déjà trop tard, les informations contenues dans le livret auraient pu être utiles au client avant d’arriver sur place.

C’est pour cela que nous avons créé le livret d’accueil numérique ! Pour permettre à vos voyageurs d’accéder à toutes les informations nécessaires au bon déroulement de leur séjour avant même​ qu’ils n’aient pu poser leurs valises.

Chez Yaago, nous aidons les hébergeurs à créer leur propre livret numérique interactif et traduit automatiquement dans la langue du voyageur. C’est simple et ça permet de créer le coup de cœur des voyageurs.

Une excellente expérience voyageur garantie !

Les B.A.-BA de l’accueil voyageur

La première chose que les voyageurs vont retenir sur le logement passent par l’accueil. Vous ne voulez pas qu’ils disent à leurs amis après leur séjour : “je suis allée dans un Airbnb en Provence cet été”. Vous avez envie qu’ils retiennent le nom de votre logement et qu’ils le conseillent à leur famille et amis.

On a qu’une seule chance de faire bonne impression !

Faîtes attention à tous les petits détails afin de faire la différence et d’émerveiller les voyageurs.

 

  • Avoir un livret d’accueil numérique avec toutes les informations utiles pour l’arrivée et pour toute la durée du séjour. Nous jugeons qu’il est l’outil indispensable et représente la raison pour laquelle nous avons créé Yaago. Attention, l’intention n’est pas de vous remplacer dans l’accueil de vos voyageurs, mais bien de vous débarrasser des questions répétitives auxquelles vous n’avez aucune valeur ajoutée à systématiquement répéter la même chose.
  1. Anticiper les questions des voyageurs pour éviter les tracas lors de leur arrivée
  2. Mettre à disposition le livret d’accueil au format numérique pour qu’il soit disponible à n’importe quel moment de la journée et n’importe où
  3. Créer une expérience authentique en faisant en sorte que les voyageurs se rappellent de « la marque » plus que de la plateforme de réservation (cf. « un Airbnb »)
  • Proposer le petit plus grâce à des produits estampillés du nom de votre location comme on le retrouve le plus souvent dans les gîtes comme celui de La roucoulade (transats brodés, sacs en coton, etc)  et de proposer de la vente additionnelle comme nous l’avons déjà évoqué dans l’article témoignage de deux hôtes en location en direct
  • Offrir une petite attention notamment avec des produits d’accueil biens disposés dans la salle de bain ou sur le lit avec de belles serviettes de bain.
  • Opter pour une serrure connectée afin que les voyageurs aient une arrivée autonome et donc enlever la contrainte de la remise des clés. Notre partenaire Igloohome saura vous ravir ! *

*Profitez de 20€ de réduction sur votre commande Igloohome avec le code YAAGO sur ce lien ???? https://bit.ly/2QgNnVE

Se servir du numérique comme un outil à la disposition des hébergeurs

Plus les années passent, plus il est difficile de satisfaire les voyageurs, surtout en cette période assez difficile avec le Covid-19 qui poussent les hébergeurs à se réinventer.

Le numérique, étant au cœur de toutes les activités, est un outil indispensable pour les hôtes afin de faciliter la gestion de leurs hébergements. Et d’autant plus, quand on a plusieurs propriétés. Vous souhaitez être concentré sur la gestion de votre business et non sur la gestion des outils pour piloter votre location.

Le plus important pour vous est d’être disponible pour vos clients. Pour cela, Yaago devient votre allié du quotidien en vous aidant à organiser la gestion des arrivées de façon automatisée : préparez l’envoi des messages automatiques, demandez à votre équipe de vous rejoindre pour simplifier la communication et centralisez vos calendriers Airbnb, Booking, VRBO, ou autre.

La numérisation des informations permet de faciliter les échanges entre les membres responsables de l’accueil pour faire en sorte que les séjours se passent au mieux.

Il permet aussi de partager plus aisément toutes les informations sur les conditions d’accueil prises par l’hébergeur, notamment sur l’hygiène avec mesures Covid-19 suite à la crise sanitaire actuelle où il est parfois difficile de communiquer. Notre partenaire La Savonnette saura ravir vos voyageurs, avec des produits d’hygiène Made in France et éco-responsables**

 

**Bénéficiez de 5% sur tout le site La Savonnette (hors accessoires) avec le code YAAGO5 et 10% sur la gamme Aravis (made in France) et la gamme remplissage Bio (made in France) avec le code YAAGO10 sur ce lien ???? https://bit.ly/lasavonnette

La mise en avant des lieux à ne pas manquer

On retrouve souvent sur Internet, des créations de contenu avec un tas de recommandations d’activités à ne pas manquer à destination des voyageurs. Vous aimez peut-être, vous aussi, avoir les bons plans des habitants locaux, pour un séjour plus authentique.

Yaago contribue aussi au partage de ses bonnes adresses et publie régulièrement des City Guides, comme celui de Bayonne avec une multitude d’adresses incontournables, par exemple.

La plateforme Yaago permet à chaque hôte d’ajouter leurs propres adresses afin de mettre en avant le territoire grâce à une carte interactive. Les voyageurs n’ont plus qu’à les regarder dans le livret d’accueil avant de partir afin de s’organiser ou à la dernière minute pour déjeuner dans le meilleur restaurant recommandé par leur hôte. Et encore une fois, on se charge de traduire les appréciations laissées par l’hébergeur.

À ce titre, nous avons un leitmotiv chez Yaago : pas de liens sponsorisés, pas de recommandations sans un commentaire détaillé avec une indication tarifaire et une évaluation de 1 à 5 étoiles. 

Donnez-leur la chance de vivre une expérience unique !

Ce que je dois retenir

Published on

À propos de Julie

Chargée de communication – Fée de l’inspiration au quotidien

Derniers articles

Yaago est une plateforme française qui vous permet de créer un livret d’accueil numérique et interactif, mais pas que ça …

Laissez-vous tenter, essayez 15 jours gratuits sans engagement ni carte bancaire requise !